L’application métier EMNS

L’application métier EMNS s’appuie sur les interventions proposées dans les applications métier des sous-systèmes (tout d’abord les routes et ouvrages d’art) et prend en charge le planificateur de la conservation dans la formation des projets de conservation globaux des sous-systèmes.

Lors de la gestion de la conservation de routes très endommagées, l’exploitant de la route se trouve devant des décisions à prendre : où sur le réseau un chantier doit être implanté, quelle amplitude ce dernier doit avoir, quelles interventions et quels objets doivent être impliqués. En principe, il ressort généralement que les interventions des objets d’une section de route doivent être menés conjointement dans la mesure du possible, afin de réduire les perturbations du trafic pour les usagers de la route. En même temps, la mise en commun et donc le changement ou l’adaptation des interventions associé, conduisent souvent à des coûts majeurs pour l’exploitant de la route. Une prise de décision significative ne peut donc se faire que sur la base d’une comparaison objective des variantes possibles.

L’application métier EMNS reprend les interventions proposées dans les application métier des sous-systèmes du réseau routier (pour le moment, les routes et les ouvrages d’art). De ces interventions proposées, des projets de conservation possibles sont mis au point dans EMNS le long d’une section de route, et pour ces projets, les coûts à long terme sont calculés pour l’exploitant routier et les usagers de la route. L’outil ainsi confié à l’utilisateur permet une comparaison objective des différentes constellations d’interventions sur une section de route.

Le logiciel est développé pour l’office fédéral des routes (OFROU). Tout d’abord, le concept technique pour le développement de cette nouvelle application métier a été créé. Il est planifié que EMNS se place dans le projet MISTRA en tant qu’application métier maîtresse. Elle doit aider le planificateur de la conservation dans les filiales de l’OFROU lors de la planification des sous-systèmes et des projets de conservation.

Le concept technique prévoit une orientation du processus décisionnel par rapport au réseau. De plus, les coûts pour les usagers doivent être particulièrement être pris en compte lors de toutes les décisions. Pour être en mesure de faire une évaluation objective et quantifiable de l’impact des différents choix sur les usagers, une simulation des flux de trafic possibles est fournie pour chaque chantier, et peut ainsi servir à identifier les pertes de temps réelles des usagers de la route.

Fiche signalétique :

Commanditaire : OFROU – Office fédéral des routes

Caractéristiques : Application métier maitresse au sein du projet MISTRA pour la planification globale de sous-systèmes de projets de conservation

Notre prestation : Prototype et concept technique

Technologie : SQL-Server, C#, Map Suite, Silverlight

Début du projet : 2012 (en cours)

Liens :

www.mistra.ch